Notre groupe

marca ubuntus lyon batizado
CENTRO CULTURAL ESPORTIVO UBUNTUS CAPOEIRA

A été créé le 4 Novembre 2015, par le Contra-Mestre Canela de Belém-Brésil et Contra-Mestre  Cacique de Lyon-France.

 

Ubuntu (prononcer «ou-boun-tou » en français) est une philosophie humaniste africaine fondée sur une éthique de la solidarité reposant sur la relation d’autrui. « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous ».Voilà comment pourrais se résumer cette philosophie dans laquelle nous nous sommes intéressés durant tout notre apprentissage dans la capoeira, c’est en cherchant un nom pour ce projet indépendant de Notre Maître, qui pouvait traduire nos valeurs et dans la vie et dans la capoeira qui est basée sur les notions de respects, partage et humanité. La capoeira étant née au Brésil et d’origine Africaine ce fut donc pour nous l’occasion de rendre hommage au peuple africain et leur importance dans la construction de la société brésilienne

 

Nous on avons fait d’une majeure partie l’origine de notre philosophie sociale personnelle.

 

Si le terme Ubuntu provient de langues bantoues d’Afrique subsaharienne, il n’en demeure pas moins que c’est un concept philosophique présent dans la quasi-totalité des peuples et cultures d’Afrique noire. C’est une philosophie africaine traditionnelle qui nous offre une compréhension de nous-mêmes en relation avec le monde qui nous entoure. Selon Ubuntu, il existe un lien commun entre nous tous et c’est par ce lien, grâce à notre interaction avec les autres êtres humains, que nous découvrons nos propres qualités humaines. Ou comme les Zoulous d’Afrique du Sud diraient, « Umuntu ngumuntu ngabantu »;ce qui signifie que «Je suis parce que les autres sont ». Nous affirmons donc notre humanité quand nous reconnaissons celle des autres. L’archevêque sud-africain Desmond Tutu, lauréat du prix Nobel de la paix décrivait l’Ubuntu en ces termes :

« Quelqu’un d’Ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi (qui vient de la connaissance qu’il ou elle a d’appartenir à quelque chose de plus grand) et qu’il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou opprimés. »

 

Voilà l’essence de l’être humain. Ce qui fait que mon humanité est prisonnière et est inextricablement liée à celle des autres : ma famille, mes voisins, mes amis, ma communauté, mon pays, le monde. Je suis humain parce que j’appartiens à l’espèce humaine. Ubuntu, ça parle de la plénitude, ça parle de la compassion. Une personne possédant l’Ubuntu est accueillante, hospitalière, chaleureuse, généreuse, désintéressée, et ouverte au partage. L’Ubuntu donne aux gens qui la possèdent la résilience; à savoir cette capacité à «rebondir », cette faculté de s’épanouir en surmontant des situations traumatiques, à s’adapter à un environnement changeant et à éviter de s’apitoyer sur ses malheurs. Si tu te demandais encore pourquoi les populations africaines bien que pauvres semblent dotés d’une extraordinaire joie de vivre, tu tiens ta réponse.

 

 

Dès le berceau, chaque enfant noir se voit inculquer ces qualités afin qu’une fois adulte, la philosophie Ubuntu devienne une façon de vivre. Nous sommes convaincus que les principes de L’Ubuntu doivent être transmise à la nouvelle génération de capoeiristes  non seulement pour les aider à faire face à la mondialisation, mais aussi pour leur donner la capacité d’utiliser leurs connaissances dans l’intérêt de la communauté à laquelle ils appartiennent. Il est plus qu’urgent d’inculquer cette valeur à la jeunesse, puisque «l’enfant est le père de l’homme », comme disait Nietzche.

 

BizStudio by Sketch Themes